Les 5 choses à faire pendant la fête des morts au Mexique


Comme tu peux le lire dans notre précédent article, la fête des morts est une célébration essentielle pour les Mexicains. Bien entendu, elle est rythmée par des traditions clées.
Voici les cinq à ne pas manquer !
cimetière fête des morts

1 - Manger du pain des morts

Malgré son nom, cette brioche sucrée est très appétissante et on la trouve uniquement pendant la période de la fête des morts. On peut voir un crâne ainsi que quatre ou dix os représentés. Chaque état a sa propre recette. Ne  vous étonnez donc pas, si vous en trouvez au chocolat, au sucre, voir même au sucre rouge, couleur des offrandes.

 Pain des morts miquiztlaxcalli

2 - Réaliser un autel

Et oui, les autels forment une part importante du jour des morts. Ils permettent à la famille d’honorer ses défunts. On en trouve même dans les mairies, les universités et dans de nombreux les lieux publics. Des concours sont même organisés, c’est pour dire à quel point les mexicains prennent ça au sérieux !
 

autel des morts fête mexicaine

3 - Se promener avec un Xoloizcuintle

Dans les années 50, des mesures ont été prises pour protéger cette espèce qui a failli disparaître. Son nom signifie "serviteur" en nahuatl. La légende dit que cet animal guide les défunts lors de leur voyage vers l’inframonde. S’il a des taches blanches, cela signifie qu’il a déjà eu un maître. Voilà pourquoi ce chien est normalement entièrement noir !

 xoloitzcuintle fête des morts

4 - Se maquiller en Catrina 

Créé au début du XXième siècle par José Guadalupe Posada, la Catrina est une figure incontournable de la fête des morts. Pour lui, la Catrina reflète l'hypocrisie de la société par rapport à la mort, mais c’est Diego Rivera, la célèbre muraliste qui va rendre célèbre la Catrina en l’incluant dans ses peintures murales. Aujourd’hui, c’est un déguisement très porté lors des processions de la fête des morts !


catrina fête des morts

5-  Faire la fête dans un cimetière 

Aussi bizarre que cela puisse paraître en Europe, la fête des morts est vraiment une fête pour les mexicains ! Les tombes sont nettoyées deux semaines avant les célébrations. Le 1 et le 2 novembre, on vient en famille dans les cimetières pour se remémorer les défunts et partager un repas. A Naolinco, on fait même venir des mariachis pour qu’ils chantent la sérénade aux défunts. Puis les cimetières retournent à leur tranquillité jusqu’à la prochaine fête des morts.
fête des morts déco d'interieur mexicaine hecho a mano
Alors, envie de participer à cet évènement étonnant ?

Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés